Bourse de doctorat (3 ans) TdV-2018-PhD_Med Thèse méditerranéenne sur la conservation des zones humides

La Tour du Valat est une fondation privée dédiée à la recherche et à la conservation des zones humides méditerranéennes. Fondée en 1954 par le Dr Luc Hoffmann et basée en Camargue, elle est à la pointe dans les domaines de la recherche multidisciplinaire, l’établissement de ponts entre science, gestion et politiques publiques et l’élaboration de plans de gestion. La Tour du Valat possède une expertise scientifique reconnue internationalement, et elle apporte des réponses pratiques aux problèmes de conservation et de gestion durable des ressources naturelles. Les projets de la Tour du Valat se déroulent en Camargue et autour du bassin méditerranéen.

La Tour du Valat emploie environ 80 personnes, dont 10 chercheurs et 8 doctorants et autres étudiants.

La Tour du Valat lance un appel à candidatures pour une bourse de thèse de trois ans sur la conservation des zones humides méditerranéennes

La Tour du Valat lance un appel à candidatures pour une bourse de thèse de 3 ans dans une université française. Les conditions pour la bourse d’études exigent que l’étudiant soit basé à mi-temps à la Tour du Valat en France et à mi-temps dans un institut ou une université d’un un pays méditerranéen non-européen. En France, le salaire sera de 1200 € / mois (plus l’hébergement gratuit), et le salaire dans l’autre pays variera selon les pays. Le financement de la thèse sera géré par Campus France https://www.campusfrance.org/fr

Les candidats doivent provenir d’un pays méditerranéen hors UE et doivent rédiger un projet de recherche contribuant à la conservation des zones humides méditerranéennes. Les thèmes de recherche sont ouverts mais peuvent inclure les axes de recherche suivants:

Restauration des lagunes côtières face au changement climatique

La région méditerranéenne compte environ 18,5 millions d’hectares de zones humides (± 3,5 millions), soit environ 1,5 % des zones humides mondiales. Elle abrite environ 400 lagunes côtières, couvrant une superficie de plus de 641 000 ha. Si elles sont correctement gérées, les lagunes côtières peuvent, grâce à leurs services de régulations, être des solutions plus pertinentes économiquement face aux menaces environnementales que les infrastructures physiques et peuvent être utilisées comme outils de gestion des risques côtiers dans le contexte du changement climatique pour en atténuer les effets. La protection de ces écosystèmes côtiers peut apporter des solutions innovantes aux acteurs des territoires. Des changements physiques dans le climat méditerranéen ont été largement observés et de telles tendances devraient se poursuivre à l’avenir (Plan Bleu, 2016). Les propositions de thèses sur l’étude et / ou la mise en place de projets de restauration de lagunes côtières méditerranéennes et prenant en compte les scénarios et les impacts potentiels du changement climatiques seront étudiées avec la plus grande attention.

Analyses des tendances des pressions et de l’état de conservation des zones humides méditerranéennes (Observatoire des zones humides méditerranéennes)

La conservation des zones humides méditerranéennes est étroitement liée à la croissance de la population méditerranéenne, à son bien-être et aux impacts des pressions mondiales de toutes sortes. L’Observatoire des zones humides méditerranéennes est en train de mettre en place une base de données contenant des couches de données spatialisées sur ces pressions multiples, avec des données sur la biodiversité et l’état de protection des zones humides méditerranéennes. Cette base de données est actuellement utilisée pour mettre à jour notre document sur les Perspectives des Zones Humides Méditerranéennes (Mediterranean Wetlands Outlook, à paraître en 2018). Les propositions de thèses visant à relier et prédire l’impact des multiples pressions sur les zones humides, leur biodiversité et les services écosystémiques, dans le bassin méditerranéen, en complétant et en utilisant notre base de données pour des analyses pertinentes seront étudiées avec la plus grande attention.

Démographie des espèces animales dans les zones humides méditerranéennes

Des études démographiques basées sur des individus marqués individuellement améliorent notre compréhension de la dynamique de la population des espèces animales des zones humides méditerranéennes. Les propositions de thèse visant à comprendre a) comment les pollutions (d’origine industrielle, agricole ou urbaine) affectent la démographie des espèces de vertébrés dans les zones humides OU les relations entre la biodiversité et la dynamique des pathogènes dans les zones humides méditerranéennes seront étudiées avec la plus grande attention.

Le meilleur candidat sera choisi en fonction du mérite scientifique et de la qualité de la proposition de recherche.

Comment postuler :

Envoyer le dossier de candidature à Florence Daubigeny (e-mail) (ref: TdV-2018-PhD_Med) avant le 7 septembre 2018, avec :

  • Un curriculum vitae
  • Une description du projet selon la structure ci-après: titre du projet, mots-clés (5), résumé (max ½ page), introduction (contexte et revue de littérature de 2 pages max & objectifs d’1 page max), zone d’étude (1/2 page max), méthodes (2 pages max)
  • Une lettre de recommandation d’un professeur de l’Université
  • Un superviseur qualifié en France (pour pouvoir s’inscrire à l’Ecole Doctorale) serait un plus mais nous pouvons aider à identifier un tel superviseur.

Les propositions peuvent être rédigées en anglais ou en français.

Les candidats sélectionnés seront invités à un entretien le 13 ou 14 septembre 2018 à la Tour du Valat ; la décision finale sera prise avant le 25 septembre.

Pour toute question sur le processus de soumission de candidatures, merci de vous adresser à Florence Daubigney (e-mail).

POUR ALLER PLUS LOIN

%d blogueurs aiment cette page :