Bourses postdoctorales dans l’État de São Paulo

La bourse postdoctorale de la FAPESP est destinée à des chercheurs distingués ayant récemment obtenu leur doctorat et une longue expérience en matière de recherche. La bourse permet le développement de la recherche dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche situés dans l’État de São Paulo.

Des bourses postdoctorales sont disponibles dans les projets de recherche financés par le FAPESP, lorsque les appels à candidatures sont lancés au niveau international ou sous la forme de bourses individuelles demandées sur demande. Dans le premier cas, les postes sont publiés sur le site Web de la FAPESP ( www.fapesp.br/oportunidades ) et les candidats sont sélectionnés par le biais d’un concours international. Dans ce dernier cas, la proposition de bourse doit constituer un ajout à un groupe de recherche préexistant et devrait être élaborée en association avec des professeurs d’enseignement supérieur et des instituts de recherche à Sao Paulo.

Dans les deux cas, les candidatures doivent mettre en évidence la contribution que le développement du projet de recherche proposé et la formation antérieure du candidat apporteront au groupe. Il convient en particulier de souligner le lien entre les projets en cours du groupe de recherche et les activités proposées par le boursier.

Les candidats à ces bourses postdoctorales ne devraient pas avoir terminé leur programme de doctorat au plus sept ans avant la candidature et le projet de recherche proposé devrait être étroitement lié aux travaux en cours de développement par le groupe hôte proposé à Sao Paulo.


1. Modalités de bourses de perfectionnement professionnel

une. 
Bourses postdoctorales liées à des projets de recherche Les grands projets de recherche financés par la FAPESP (projets thématiques, CRID, bourses de jeunes chercheurs et programme Biota) peuvent bénéficier de bourses postdoctorales dans le cadre de leur budget de recherche. Dans ce cas, le chercheur principal doit ouvrir un appel international et procéder à une sélection concurrentielle des candidats avant de soumettre le nom du chercheur choisi pour validation par la FAPESP. Les bourses de post-doctorat de cette catégorie ne peuvent être demandées que lorsqu’un poste est annoncé.

b. 
Bourses postdoctorales sur demande Les candidatures aux bourses postdoctorales qui ne sont pas liées aux projets en cours financés par le FAPESP devraient être développées par le candidat en association avec des professeurs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche à Sao Paulo. Le projet de recherche doit représenter un ajout à un groupe de recherche préexistant. La demande doit être présentée à la FAPESP par le superviseur.


2. Durée de la bourse de perfectionnement Les bourses de

perfectionnement sont accordées pour une période de 24 mois et peuvent être renouvelées pour une période de 12 mois. Lorsqu’elles sont associées à des projets plus importants financés par le FAPESP (par exemple, projets thématiques, RIDC, bourses de jeunes chercheurs et programme Biota), les bourses peuvent durer jusqu’à 48 mois, dans la mesure où elles sont liées au projet.

Les bourses ne sont pas accordées pour des périodes inférieures à six mois.


3. Applications

Toute période de l’année.


4. Calendrier d’analyse

Chaque ligne de financement définit le délai standard nécessaire pour que les demandes complètent le processus d’évaluation. La FAPESP s’est engagée à respecter ces délais, bien qu’elle ne puisse garantir la conformité dans tous les cas.

Les demandes de bourses postdoctorales sur demande qui reçoivent une évaluation favorable des examinateurs ad hoc seront présentées lors d’une session mensuelle d’analyse comparative. En moyenne, le processus d’analyse prend environ 100 jours.

Pour les bourses de post-doctorat dans le cadre de projets plus importants, le chercheur principal doit ouvrir un appel international pour le poste. Les délais varient selon chaque groupe de recherche. Une fois le candidat choisi et soumis à l’approbation de la FAPESP, le processus de validation prend au plus 20 jours. Il est important de noter que le FAPESP pourrait ne pas attribuer la bourse au chercheur sélectionné par le chercheur principal du projet plus vaste financé par le FAPESP. Dans ce cas, l’appel à candidatures peut être rouvert.


5. Composantes de la bourse

La bourse de post-doctorat comprend une allocation mensuelle et des fonds de prévoyance pour la recherche.

a) Le montant de la bourse post-doctorale de la FAPESP est de 7 174,80 R $ (à compter du 1er août 2017).

b) Les fonds de prévoyance pour la recherche sont destinés à être utilisés dans des activités développées par le titulaire de la bourse, strictement liées au projet de recherche de la bourse, pendant la durée de la bourse. Les fonds représentent 15% de la valeur annuelle de la bourse. Avec le rapport scientifique, le titulaire de la bourse doit faire un rapport sur l’utilisation des fonds de prévoyance pour la recherche. Ce rapport devrait être approuvé par le superviseur.


6. Conditions du candidat

une. Le candidat devrait avoir terminé son doctorat moins de sept ans avant le début de la bourse de perfectionnement professionnel.

b. La bourse exige un engagement à plein temps dans le projet de recherche ( sauf dans les conditions décrites dans la résolution PR Nº 13/2009 du 15 juillet 2009 ).

c. Le boursier ne peut occuper aucun emploi formel ou informel, ni recevoir, pendant la durée de la bourse, une bourse d’une autre entité, un salaire ou une rémunération provenant de l’exercice d’activités de quelque nature que ce soit ( sauf dans les conditions prévues par le décret PR n ° 13). / 2009, 15 juillet 2009 ).


7. Candidate’s obligations

une. Consacration totale à la recherche (sauf dans les conditions décrites dans la résolution PR n ° 13/2009 du 15 juillet 2009).

b. Ne pas recevoir de bourse d’une autre entité, salaire ou rémunération provenant de l’exercice d’activités de quelque nature que ce soit (sauf dans les conditions énoncées dans la résolution PR n ° 13/2009 du 15 juillet 2009).

c. Consulter le FAPESP avant d’accepter toute aide financière provenant d’une autre source de financement, publique ou privée, pour le développement du projet de recherche relatif à la bourse attribuée.

ré. Ne pas apporter de modifications au projet (plan initial, dates, etc.) sans l’accord préalable de la Fondation.

e. Soumettre des rapports scientifiques et des rapports sur l’application des fonds de prévoyance pour la recherche dans les délais fixés dans les conditions d’attribution, accompagnés de la documentation demandée.

F. Ne pas s’absenter de l’institution dans laquelle il développe son projet de recherche, sauf pour effectuer une recherche sur le terrain ou un stage en recherche, pour une durée limitée et avec l’autorisation de la FAPESP et avec l’aval du superviseur.

g. Faire référence au soutien de la FAPESP dans des thèses, des articles, des livres, des résumés de présentations en réunion et tout autre type de publication ou forme d’activités de sensibilisation résultant, en tout ou en partie, de la bourse.


8. Exigences du superviseur

une. Le superviseur doit détenir le titre de docteur ou une qualification équivalente, ainsi que la compétence et la productivité dans la recherche dans le domaine du projet soumis, à en juger par son parcours professionnel, ainsi que sa disponibilité, mesurée par le régime de travail et le nombre actuel. des étudiants sous surveillance.

b. Le superviseur devrait être officiellement rattaché à un institut de recherche de l’État de São Paulo.

c. La FAPESP n’accorde aucune bourse dans les situations où le superviseur a une relation familiale proche avec le candidat. Il est entendu qu’une relation familiale proche représente une situation de conflit d’intérêts potentiel, qui compromet l’indispensable perception impartiale dans l’analyse des qualifications et des performances du titulaire de la bourse.

ré. Fournir gratuitement des évaluations du mérite, à la demande du FAPESP, dans le cadre de projets relevant de sa spécialité et dans les délais fixés par la Fondation.

e. Etre à jour avec la FAPESP (remise des propositions examinées, remise des rapports scientifiques et soumission des comptes) ou le risque de gel des fonds.


9. Propriété intellectuelle

Les chercheurs s’engagent à vérifier à tout moment si le développement du projet produit ou pourrait produire des résultats qui pourraient faire l’objet de toute forme d’enregistrement de droits de propriété intellectuelle (brevets, dessins industriels, logiciels, etc.).

Dans ce cas, une communication en matière de divulgation doit être adressée à la FAPESP et au TTO de l’Université, avant publication dans des journaux, annales de congrès ou thèses, ou toute autre forme de diffusion susceptible de faire entrer l’invention dans le domaine public.

Les brevets d’invention, modèles d’utilité, dessins et modèles industriels ou toute autre forme d’enregistrement de droits de propriété intellectuelle découlant de l’exécution du projet doivent porter le nom de FAPESP en tant que copropriétaire, à moins que l’Université ne dispose d’un TTO qualifié par le FAPESP.

L’enregistrement, à la demande du titulaire, pourrait être éventuellement financé par la FAPESP, par le biais de son programme de soutien à la propriété intellectuelle, géré par l’Office des brevets et des licences (Nuplitec), si la Fondation le juge utile. Dans tous les cas, le revenu net provenant de la vente ou de la concession de licence sera partagé avec le FAPESP, conformément à un accord sur la propriété intellectuelle conclu entre le FAPESP et l’Université.

Les programmes d’innovation technologique présentent différentes règles pour le traitement de la propriété intellectuelle.


10. Rapports

Tous les bénéficiaires d’une bourse de perfectionnement professionnel doivent remettre au moins un rapport scientifique sur le développement de leur projet de recherche. Le nombre et la durée des rapports varient selon la durée de la bourse:

a) Bourses attribuées pour une période de 18 à 24 mois : un rapport scientifique doit être soumis le dixième jour du mois suivant la fin de la bourse. Dans le cas d’une demande de prolongation, le rapport doit être soumis 6 mois avant la date à laquelle la bourse prend fin.

b) Bourses attribuées pour moins de 18 mois: un rapport scientifique sera requis le dixième jour du mois suivant la fin de la bourse. Dans le cas d’une demande de prolongation au-delà de la période initiale, le rapport doit être soumis deux mois avant la date à laquelle la bourse prend fin.

c) Les titulaires de bourses doivent soumettre des rapports d’avancement qui doivent être lus et commentés par le superviseur, ainsi que le formulaire de soumission de rapport ( www.fapesp.br/sage). Les rapports sont envoyés par le FAPESP aux examinateurs pour analyse et recommandations.

Leave a Reply

Add Comment