Chef de Projet Génie Civil

   
   
   
 
 
       
     
 
 
 
 
                                

Entreprise/Structure: Handicap International « une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale »  
Ville, Pays: Goma, Congo RDC 
Référence cDiscussion: 1016782 
Niveau d’études minimum réquis: Non précisé 
Expériences professionnelles demandées: Non précisé 
Date limite de dépôt de dossier: 09-12-2016 
Publié le 30/11/2016 à 17h50min19s 
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Chef de Projet Génie Civil – RDC

Pays : RD Congo

Ville : Goma et provinces

Date de prise du poste : 05/01/2017

Durée de la mission : 10 mois

Date de clôture des candidatures : 09/12/2016

Référence de l’annonce :  DIR-PF-GNO-2963

CONTEXTE DE TRAVAIL :

PRESENTATION DE L’ORGANISATION

Indignés
face à l’injustice que vivent les personnes handicapées et les
populations vulnérables, nous aspirons à un monde solidaire et inclusif,
où toutes les différences nous enrichissent et où chacun peut « vivre
debout ».

Handicap International est une organisation de
solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient
dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de
catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des
populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs
besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir
le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Présente dans plus de 55 pays, Handicap International est composée de 2 directions opérationnelles :

– La Direction de l’Action Humanitaire (DAH)

– La Direction d’Action du Développement (DAD)

CONTEXTE DE LA MISSION

L’historique d’Handicap International en RDC remonte à 1995.

Les
deux directions d’action de HI sont présentes en RDC. La Direction
d’Action au Développement (DAD) est représentée sur Kinshasa, et la
Direction de l’Action Humanitaire (DAH) est installée à Goma
(Nord-Kivu). Des liens forts existent entre les 2 directions qui
représentent une seule entité d’HI dans le pays.

La DAH met actuellement en œuvre 4 projets:

1/ Plateforme Logistique

Depuis
janvier 2009 un projet de plateforme logistique vient en soutien aux
opérations d’urgence en faveur des populations affectées par la crise
dans toute la province du Nord Kivu. Début 2011, une base a été ouverte à
Walikale, le plus grand territoire de la province, très difficile
d’accès pour les acteurs humanitaires ou la plateforme propose des
services tels que l’hébergement, un espace Internet, un garage, le prêt
de véhicule et l’entreposage. A Goma, capitale de la province, c’est le
service transport qui prédomine

2/ Déminage humanitaire

Dans
le cadre de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel,
et de la Convention sur les armes à sous-munitions, HI intervient en
discontinu depuis 2001 dans différentes provinces : Province
Orientale/Maniema/Equateur. En Janvier 2016, un projet de 2 ans «
Déminage par province » a débuté et vise à libérer intégralement les
provinces de la Tshopo, de l’Ituri, du Bas-Uélé et du Haut-Uélé
(anciennement Province Orientale) de toute contamination.

3/ Cellule Technique Inclusion

Les activités de la CTI s’organisent autour de 3 axes distincts mais complémentaires :

– Le plaidoyer, l’information et la sensibilisation sur la vulnérabilité et l’inclusion ;

– L’adaptation des méthodologies et des outils ;

– L’accompagnement des équipes des partenaires sur le terrain.

4/ Projet de réadaptation physique et de soutien psychosocial

C’est un nouveau projet couvrant des besoins spécifiques en réadaptation physique et soutien psychosocial. 

DESCRIPTION DE POSTE :

OBJECTIFS DU PROJET 

Devant
le constat de limitation de déploiement de l’assistance humanitaire en
raison de contraintes logistiques liées à l’état des axes routiers, et
faisant suite aux demandes répétées des acteurs humanitaires, Handicap
International propose, dans le cadre de ses activités de soutien
logistique, le déploiement de 2 équipes mobiles d’intervention rapide
afin d’améliorer la circulation des biens et des personnels dédiés aux
réponses humanitaires d’urgence, et ainsi de favoriser l’accès
humanitaire aux populations les plus vulnérables.

Handicap
International propose de débloquer rapidement (réactivité) la
circulation sur les axes en réduisant les obstacles créés par les «
points chauds » (bourbiers, ponts etc…) qui empêchent la mise en place
de la réponse humanitaire. Handicap International ne sera pas en mesure
de réhabiliter des portions entières d’axes routiers. Les travaux
réalisés par Handicap International dans le cadre du projet proposé ne
seront pas pérennes, ils permettront de faciliter temporairement les
interventions humanitaires d’urgence. Cependant, un plaidoyer sera
exercé auprès des acteurs de la réhabilitation des routes pour des
interventions à plus long terme. Ce plaidoyer sera également mené auprès
des autorités locales et nationales en charge du réseau routier,
notamment pour garantir à minima le suivi des travaux effectués dans le
cadre du projet.

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Le CDP Génie Civil sera basé à Goma, avec des déplacements prévisibles sur l’ensemble de la Province.

Ce
projet est un projet ambitieux par sa couverture géographique et la
nature de ses objectifs, mais également par sa durée (6 mois). Le défi
principal de l’équipe projet sera de garantir son implémentation dans
les délais prévus dans un contexte humanitaire complexe.

PRINCIPALES RESPONSABILITES 

Sous
la responsabilité du Chef de Projet Plateforme Logistique (CDP PL), en
lien direct avec les Référents Techniques du domaine de la Plateforme
Logistique, le CDP Génie Civil devra mener le lancement du projet EMIR
avant d’en confier la pleine supervision au CDP Plateforme à la fin de
sa mission. Le CDP Génie Civil sera notamment en charge de : 

– Définir les modalités d’intervention des équipes terrains de réductions de point chaud (routes et infrastructures)

– Recruter et former l’équipe projet

– Contribuer à la bonne mise en œuvre des activités d’un point de vue technique

– Mettre en place les outils de suivi et de reporting

– Assurer l’acceptance des communautés, autorité, ONGs partenaires et bénéficiaire tout le long de la durée des travaux.

– Créer et mettre à jour la base de données des points chauds sur l’ensemble du territoire

– Élaborer et mettre en œuvre une stratégie d’entretien des infrastructures avec l’ensemble des parties prenantes.

PROFIL ATTENDU :

Formation et expérience demandées :

– Expérience de trois à cinq ans dans le secteur des ONGs ;


Expérience en cabinet d’architecte / bureau d’étude avec expérience de
suivi de chantier ou formation d’ingénieur en génie civil ;

– Expertise technique en reconstruction nécessaire ;

– Capacité de gérer et de travailler dans une équipe à distance ;

– Connaissance des difficultés liées au transport dans le Nord-Kivu est un atout;

– Habilité à gérer les situations tendues, connaissance des bases de gestion en sûreté et sécurité ;


Maîtrise des outils informatiques classiques (à minima Excel, Word,
Internet / Outlook, Google Earth) et de CAO – DAO (type Autocad) ;

– Bonne connaissance du milieu humanitaire en particulier du fonctionnement institutionnel et des bailleurs ;

– Capacité à accepter un niveau de confort basique ;

– Maîtrise du français obligatoire (oral et écrit) ;

Qualités personnelles :

– Sens des priorités et des responsabilités, forte capacité organisationnelle

– Forte capacité de travail, rigueur, sens pratique

– Capacité à rendre accessible à tous, des informations techniques (vulgarisation des termes techniques)

– Capacité d’écoute

– Force de proposition, autonomie et sens du travail en équipe

– Coordination et d’organisation, même sous la pression de travail lourd

– Réactivité

– Aptitude prononcée pour la formation et l’autonomisation de ses équipes

– Sens de l’humour.

LANGUE(S) DE TRAVAIL :

Français : Courant

SPECIFICITES/PARTICULARITES DU POSTE :

CONDITIONS :

• Statut : Salarié(e) à partir de 2200 euros + perdiem 609 euros + prime de hardship de 250 euros


Conditions de vie: logement collectif (payé par HI), bonnes conditions
de confort et de vie en général à Goma; plus sommaires à Walikale et
sommaires en général sur le terrain

• Durée : 6 mois 

• Date de prise de poste : 04/01/2017