Contrat post-doctoral 2017-2018 – LabexMed et Mucem, France

Dans le cadre d’un partenariat entre le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille (Mucem ; http://www.mucem.org/fr/le-mucem/formation-et-recherche) et le laboratoire d’excellence sur les études méditerranéennes, coordonné par la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (LabexMed; https://labexmed.hypotheses.org) il est proposé le recrutement à compter du 1e octobre 2017 d’un chercheur post-doctorant pour un contrat d’une durée de 12 mois, renouvelable une fois.
Le post-doctorant sera sous contrat à durée déterminée avec l’Université d’Aix-Marseille et sera rattaché à une unité de recherche partenaire de LabexMed (voir annexe). Il mènera ses travaux au sein de l’équipe scientifique du Mucem où il disposera d’un espace de travail.
Mission
Le Mucem, musée national constitué en établissement public et administratif, souhaite associer à son pôle scientifique des chercheurs inscrivant leurs recherches dans le champ d’activité de l’établissement.
L’objet du Mucem est de comprendre, pour les restituer aux publics, les dynamiques des sociétés contemporaines du bassin méditerranéen en les situant dans leurs contextes (mondialisation, changements technologiques, politiques, économiques, environnementaux, etc.).
Le Mucem se positionne comme un musée pluridisciplinaire. L’approche privilégiée est celle de l’anthropologie entendue au sens large comme science de l’homme et de la société dans la mesure où elle permet d’observer et d’analyser les constructions culturelles et sociales contemporaines dans leurs multiples dimensions : historiques, ethnologiques, sociologiques, économiques, géographiques,
archéologiques, politiques, linguistiques, esthétiques.
Le contrat proposé consistera à mettre en œuvre un programme de recherche qui s’intègre à la programmation scientifique et culturelle du musée. Le chercheur sera ainsi amené à :
– Proposer un état des lieux de la littérature, des ressources documentaires (bibliographie, œuvres, iconographie, objets) et des fonds du musée (collections et archives) liés à son sujet ;
– Proposer un programme raisonné de collecte de témoignages matériels et immatériels du phénomène étudié (objets, entretiens, photographies, cartes, documentation diverse), réalisé notamment grâce à des enquêtes de terrain, qui permettront de documenter ou d’enrichir au niveau méditerranéen les fonds du musée
– Coordonner les groupes de travail et les séminaires en lien avec son projet

– Elaborer les documents de présentation de sa recherche (participation à une publication collective du Mucem, rapports de recherche, animation d’un carnet de recherche et du site web du musée)
Le post-doctorant devra construire son .projet de recherche en lien avec les pôles thématiques autour desquels se répartissent les collections1. Le cas échéant, si son sujet de recherche s’y prête, il pourra accompagner la conception d’une exposition programmée en 2019 intitulée « Le temps de l’île »2 Le post-doctorant inscrira ce programme de travail dans le cadre des activités de recherche de son
laboratoire d’accueil, partenaire de LabexMed. Ce programme devra apporter une contribution scientifique au développement des études méditerranéennes, dans un des axes du laboratoire d’excellence LabexMed (https://labexmed.hypotheses.org/axes-de-recherche-de-labexmed),
clairement précisée dans le projet, en termes de contenus, de calendrier et de résultats attendus.
Le programme de travail s’intégrera dans l’un des axes de recherche de LabexMed :
• Processus socio-économiques, politiques et juridiques
• Processus culturels et dynamiques patrimoniales
• Dynamiques territoriales et interactions hommes-milieux
Les projets de recherche présentés devront être interdisciplinaires et centrés sur les études méditerranéennes et ils devront proposer des applications concrètes au musée en termes de patrimonialisation de leurs résultats ou de diffusion auprès du grand public.
Une présentation générale des collections et des modalités de la recherche au musée est consultable dans le projet scientifique et culturel du Mucem (http://www.mucem.org/fr/contenu/textes-de-references#Projet-Scientifique-et-Culturel).
Les conservateurs peuvent également répondre le cas échéant aux questions des candidats. Pour tout renseignement s’adresser à [email protected]
Rémunération brute mensuelle: 2451€ brut mensuel
Profil
Le candidat devra être titulaire d’un doctorat dans une discipline des sciences humaines et sociales, et avoir eu une expérience de terrain significative dans un pays étranger.
Il devra avoir une expérience dans le domaine de la recherche sur le monde méditerranéen.
Il maîtrisera au moins une langue méditerranéenne en plus du français et de l’anglais.
Dossier de candidature3 :
• Un curriculum vitae incluant les publications significatives.
• Diplôme de doctorat.
• Rapport de soutenance de thèse.
• Une lettre de motivation indiquant l’intérêt du candidat pour le contrat proposé et développant les axes de recherche qu’il souhaite privilégier dans le cadre de sa mission au MuCEM.
• Un projet de recherche dans le cadre de LabexMed : titre, unité de recherche d’accueil, présentation du projet en 10 000 signes maximum.
• Un avis du directeur du laboratoire d’accueil.
Les candidatures doivent être adressées par voie électronique, au format pdf en respectant le nommage des fichiers1, au plus tard le 1er juin 2017 à [email protected] et [email protected]
Un accusé de réception sera expédié par voie électronique aux candidats.
A l’issue de la commission d’admissibilité, les candidats retenus pour l’audition seront informés dans le courant du mois de juin.
L’audition aura lieu au Mucem (Marseille) dans la première quinzaine de juillet. Les frais de déplacement des candidats seront pris en charge.

Les candidatures (par voie électronique uniquement, au format pdf) doivent être adressées au plus tard le 1er juin 2017 à :
- [email protected]
- et [email protected]

AAC_postdoc-mucem-labexmed