K-Startup Grand Challenge

Opportunité pour 50 startups désirant bénéficier gratuitement du meilleur de la Corée du Sud pendant 4 mois via le K-Startup Grand Challenge 2017
* Bénéficié de l’écosystème de la Corée, le pays est d’ailleurs classé numéro 1 en innovation par Bloomberg
* Tout est pris en charge : les billets d’avion, les visas nécessaires pour rester en Corée du Sud pendant au moins 4 mois, des aides et services de traduction, ainsi qu’environ 2500 euros / mois pour les dépenses courantes.
* Les 25 meilleures startups recevront 25.000 euros chacune à la fin du programme.
* 100.000 euros de gains en cas de victoire lors du Demo Day au mois de décembre.
* Rencontre avec des investisseurs et des mentors venant des meilleurs incubateurs coréens.
7 Juin date limite

mars 31juin 7

Programme tous frais payés. Applications ouvertes jusqu’au 7 Juin.(Pangyo, Corée – 17 mai 2017) En 2017 la Corée du Sud va accueillir pour la seconde fois son programme d’accélération pour Startups entièrement financé par le gouvernement : le K-Startup Grand Challenge. Les candidatures pour le programme 2017 sont ouvertes jusqu’au 7 juin.

Après le succès de l’édition 2016 le programme a été élargi pour accueillir 50 startups à fort potentiel venues du monde entier ; désirant bénéficier gratuitement du meilleur de la Corée du Sud pendant 4 mois.

Le K-Startup Grand Challenge offre l’opportunité aux startups du monde entier de découvrir le marché asiatique, de rencontrer de potentiels investisseurs ainsi que des business partners, le tout financé par le gouvernement coréen.

Les startups sélectionnées recevront 11000 euros pour subvenir à leur besoin durant les 4 mois du programme ainsi qu‘un financement couvrant les dépenses liées aux billets d’avion.

Le programme débutera en août 2017, les startups sélectionnées pourront s’installer gratuitement dans le nouveau complexe high-tech à 150 millions d’euros de Pangyo, la Silicon Valley coréenne.

De nombreux géants coréens tel que Kakao ou Naver sont d’ores et déjà installés et bénéficient de toutes les installations nécessaires au développement des startups, le tout à seulement 15 minutes en métro de Gangnam, le cœur économique de Séoul.

Durant les 4 mois du programme les startups seront en mesure de rencontrer des compagnies tels que Samsung, Hyundai Motors, SK, LG, Lotte, GS, Hanwha, Hanjin, Doosan, KT, CJ, Hyosung, Kakao ou Naver.

Le point culminant du K-Startup Grand Challenge aura lieu début décembre lors d’un Demo Day ou les startups présenteront le résultat de 4 mois de travail devant un parterre d’investisseurs coréens et internationaux. Les 25 meilleures startups recevront un prix de 25.000 euros ainsi que des offres des investisseurs présents lors du Demo Day. En plus de cela les 4 premières startups recevront des prix allant de 5000 à 100.000 euros en fonction de leur classement.

Une opportunité à plusieurs millions d’euros.

En 2016, les startups ayant participé au programme réussirent à collecter plus de 5 millions d’euros d’investissements, signèrent 30 contrats et 120 mémorandums d’entente (MoUs). Un pourcentage impressionnant de 70% des startups réussirent à fonder une branche en Corée et 80% d’entre elles embauchèrent du personnel coréen pour contribuer au développement de leurs activités en Corée.

Le vainqueur 2016, Fingertips Labs, a reçu 100.000 euros lors du Demo Day ainsi que des investissements de la part de 500Startups.

Selon Ben Park, co-fondateur et CTO de Fingertips Labs « Lorsque vous êtes à Pangyo, il est très facile de rencontrer les personnes qui comptent, en particulier dans le secteur high-tech. Il est bien plus simple de se rencontrer ou d’organiser des rendez-vous ici ».

La première place du classement n’est pas la seule synonyme de succès, pour preuve Preksh, la startup qui décrocha la seconde place, tira également de nombreux bénéfices du K-Startup Grand Challenge et parvint à signer un contrat avec une chaîne de grand magasins en Corée. Imagga, 4eme du Demo Day, parvint à collaborer avec KIA Motors et profite encore aujourd’hui du réseau que la startup créa l’année dernière pour se développer en Asie et au-delà.

Comment participer ?

Pour l’édition 2016, plus de 2,400 startups de 124 pays différents déposèrent leurs candidatures.

En raison du grand nombre de startups lors de l’édition précédente, le processus d’évaluation a été simplifié pour l’édition 2017, permettant à un plus grand nombre de startups d’entrer la compétition.

Des représentants du Ministère des Sciences (MSIP), de l’Agence Nationale Promotion Industrielle (NIPA) ainsi que 5 incubateurs/accélérateurs seront en charge de l’évaluation des candidatures et décideront des 50 Startups sélectionnées.

Les 50 startups seront ensuite invitées pour une seconde interview vidéo durant laquelle le comité et chacune des startups feront le choix de la personne devant se rendre en Corée pour la durée du programme. Jusqu’à 2 membres pourront participer au programme tous frais payés. La participation à l’interview sera également rémunérée à hauteur de 800 euros par personne.

Les conditions de participation sont : Etre une startup orientée tech, créée il y a moins de 5 ans et possédant au moins un MVP (Produit Minimum Viable).

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 7 juin. Les startups peuvent s’inscrire et trouver plus d’informations sur le site du programme (en anglais) : http://www.k-startupgc.org

 

K-Startup Grand Challenge offre la meilleure opportunité pour les entrepreneurs souhaitant percer en Asie.

  • Tout est pris en charge : les billets d’avion, les visas nécessaires pour rester en Corée du Sud pendant au moins 4 mois, ainsi qu’environ 2500 euros / mois les dépenses courantes.
  • Les 25 meilleures startups recevront 25.000 chacune.
  • 100.000 euros de gains en cas de victoire lors du Demo Day
  • Rencontre avec des investisseurs et des mentors venant des meilleurs incubateurs coréens
  • Espace de travail, outil pour la création de prototypes, imprimantes 3D… Le tout fourni gratuitement durant le programme.
  • Proximité des grands groupes coréens potentiellement intéressés par les meilleures startups.

Le pays est en passe de devenir le startup hub le plus actif en Asie.

  • Des startups telles que Kakao, Coupang, Viva Republica sont désormais évaluées à plusieurs milliards de dollars.
  • En 2017, le pays est classé numéro 1 en innovation par Bloomberg.
  • A accueilli le premier Google Campus en Asie, ouvert à Séoul en 2015. 500Startups est également présent avec un fond d’investissement dédiés à la Corée : 500 Kimchi. La communauté startup est réellement en pleine expansion.
  • Les groupes coréens tels que Lotte, Hanwha et SK recherchent activement à collaborer avec des startups dans le but de créer leurs propres incubateurs.
  • La Corée est un pays stable et sûre. Le pays est idéalement placé, à seulement 2 heures de vols des plus grandes villes d’Asie.
  • Séoul, avec ses 26 millions d’habitants, est une ville qui ne dort jamais et qui regorge d’opportunités.Ci-joint une vidéo du programme ainsi présentation détaillée de l’écosystème startup en Corée si vous souhaitez en savoir plus.

Organisateurs

  • Ministère des Sciences, des Technologies de l’Information, de la Communication(MSIP)
  • L’Agence Nationale de Promotion de l’Industrie et des Technologies de l’Information (NIPA)