La France : l’Etat paiera les étudiants prêts à étudier dans une autre université loin de chez eux

Le 9 août, le ministère de l’Enseignement supérieur devait admettre que 66 000 jeunes Français attendaient toujours une place sur la plateforme Parcoursup mise en place par le gouvernement… Selon ces chiffres, de guerre lasse, près de 50 000 étudiants ne souhaitent plus s’inscrire via cette plateforme.

Qu’à cela ne tienne, le gouvernement a annoncé une nouvelle trouvaille permettant de débloquer cette fâcheuse situation alors que la rentrée universitaire approche à grand pas et que les débats autour de la nouvelle plateforme font rage : une aide financière à la réinstallation en contrepartie d’une inscription dans une autre université que celle qui avait été choisie initialement. Celle-ci sera destiné aux étudiants refusés à tous leurs voeux en phase principale et en phase complémentaire sur Parcousup.

Le magazine Le Point présente cette nouvelle initiative comme un «coup de pouce» et précise : «L’État va rétribuer ceux qui sont prêts à faire des kilomètres pour poursuivre leurs études, grâce à la mise en place d’une aide à la mobilité.»

A la clef, entre 200 et 1 000 euros de financement pour les étudiants qui consentiraient à ce sacrifice après l’obtention de leur baccalauréat ou qui, en pleine réorientation, n’auraient pas obtenu d’affectation et se verraient donc cordialement invités à accepter cette mobilité géographique en dernier recours.

 

Source : https://francais.rt.com/france/53383-parcoursup-etat-paiera-etudiants-prets-accepter-autre-universite-loin-eux

Leave a Reply