Lauréats 2017 du prix de la Francophonie pour Jeunes Chercheurs

La 8ème édition du Prix de la Francophonie pour Jeunes Chercheurs attribué par l’AUF a récompensé trois lauréats dans les domaines « Sciences et médecine » et « Sciences humaines et sociales » : M Joël Billieux, de nationalité suisse, en fonction à l’Université du Luxembourg, Monsieur Slim Abdelkafi, de nationalité tunisienne, en fonction à l’Université de Sfax et Monsieur François Verheggen, de nationalité belge, en fonction à l’Université de Liège.

Ce prix, attribué par l’AUF,  récompense le mérite et la valeur des chercheurs ayant acquis une reconnaissance scientifique et ayant réalisé une percée internationale significative dans le cadre de la Francophonie, et à travers leur productivité scientifique. Il est biennal et concerne les champs disciplinaires « Sciences et médecine » et « Sciences humaines et sociales ».

Plusieurs conditions sont requises pour postuler à ce prix : être rattaché à une institution membre de l’AUF, avoir 40 ans au plus, être titulaire d’un doctorat et pouvoir justifier d’une activité de recherche post-doctorale pertinente (entre 4 et 10 ans après le doctorat).

Les lauréats sont sélectionnés à l’issue d’un processus de sélection mené par un jury composé d’experts désignés par le Conseil scientifique de l’AUF. Ces experts effectuent leur classement sur la base de différents critères dont l’excellence scientifique, la reconnaissance internationale et l’impact des travaux sur les pays du sud.

Les lauréats de l’édition 2017 

En Sciences Humaines et Sociales

  • Monsieur Joël BILLIEUX, de nationalité suisse, en fonction à l’Université du Luxembourg.

Les domaines de recherches développés par Monsieur BILLIEUX se concentrent sur la psychologie et s’articulent autour de de deux axes majeurs. Le premier concerne l’identification des mécanismes psychologiques sous-tendant les conduites impulsives et leurs implications dans l’étiologie des troubles psychopathologiques externalisés (les conduites de dépendance par exemple). Le deuxième traite de l’exploration des facteurs (ou processus) psychologiques impliqués dans le développement, le maintien et la récurrence des dépendances « comportementales ».

En Sciences et Médecine (ex aequo)

  • Monsieur Slim ABDELKAFI, de nationalité tunisienne, en fonction à l’Université de Sfax.

Les travaux de Monsieur ABDELKAFI portent sur le génie biologique et sont axés autour de « La valorisation de la biomasse végétale et microalgale ».

  • Monsieur François VERHEGGEN, de nationalité belge, en fonction à l’Université de Liège.

Les travaux de Monsieur VERHEGGEN portent sur l’entomologie et sont axés autour de 4 domaines : la biodiversité entomologique dans les pays du Sud (Madagascar, Niger, Cameroun, Vietnam), la lutte biologique et intégrée contre les insectes indésirables, les changements climatiques et risques associés aux espèces exotiques envahissantes, et l’écologie chimique des interactions plantes-insectes.