Les chiffres 2017 sur la mobilité internationale des étudiants africains

Avec 421 136 étudiants en mobilité internationale diplômante (2015), en augmentation par rapport à 2013 (+12%), l’Afrique représente environ 1 étudiant mobile sur 10 dans le monde, et un taux de mobilité deux fois plus élevé que la moyenne mondiale.

Un étudiant mobile africain sur 4 est originaire d’Afrique du Nord (21,6%), avec le Nigéria, le Cameroun, le Zimbabwe et le Kenya, ils représentent la moitié de la mobilité du continent.

Si l’Europe reste la destination privilégiée (49%), elle perd du terrain au profit de la mobilité vers les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et le Ghana. De plus, le Moyen-Orient particulièrement l’Arabie saoudite, et les Emirats arabes unis a renforcé son attractivité en développant une offre spécifique de bourses d’études islamiques.

En France, les étudiants africains représentent à eux seuls 43 % des étudiants accueillis en mobilité d’études dont la moitié originaires du Maghreb, avec une progression des effectifs désormais plus lente que pour les autres continents d’origine. Avec 133  893  étudiants africains inscrits dans son enseignement supérieur en 2015, la France bénéficie de la dynamique du continent et reste largement la destination préférée, pour plus d’un quart d’entre eux (26,5%) et loin devant les destinations  suivantes : Afrique du Sud, Royaume-Uni et États-Unis.

Télécharger : 7.25 MB