Un siteweb qui classe les plus belles étudiantes d’Assas créé la polémique

le site web www.BestAssas.com fermé il y a quelques jours proposait de classer les 100 plus jolies filles de la fac Paris II Panthéon-Assas. L’Unef a exigé la fermeture de ce site, la présidence de la fac a condamné l’initiative et le site a disparu de lui-même… mais personne ne sait vraiment qui se cache derrière la plateforme qui se voulait « bon enfant ».

Délire d’étudiants en fin de soirée, envie de créer le buzz, début de projet professionnel… le site internet n’aura au final pas fait long feu. Tout a commencé samedi 13 février, par un lien posté anonymement sur Facebook (par un faux compte), les étudiants de première année de droit sont invités à découvrir un nouveau site internet : BestAssas.com. Le principe du site est très simple : un classement des 100 plus jolies filles de première année réalisé à partir des votes étudiants eux-mêmes en répondant à la question « Qui est la plus belle ? Cliquez pour choisir ».
Le principe de ce site est très simple : plus les étudiantes gagnent de matchs, plus elles montent dans le classement… c’est le même principe qu’avait utilisé Mark Zuckerberg pour son prototype de site avant de créer « The Facebook ». Un délire classique d’étudiant geek sur un campus…

Capture d’écran du site / choix entre 2 étudiantes

Capture d’écran du site / classement final

Captures d’écran repérées sur le site de l’Obs

Les créateurs du site, ont vite été contraint de mettre cour à cette idée de classement, le syndicat étudiant Unef s’étant mobilisé et demandé à la présidence de l’Université de condamner l’initiative. Dans un communiqué, l' »Unef dénonce ce site aussi bien du fait de son concept que de la manière dont il a été réalisé ». Et insiste sur le fait qu’un tel classement réduit les femmes « à un statut de femme-objet ». Aussi en bon juriste l’Unef précise que le droit à l’image n’est pas respecté : « En effet, les filles qui sont présentes sur ce site n’ont pas demandé à l’être ainsi la présence de leur photo et de leur nom constitue une utilisation de leur personne et une violation du droit à l’image. »

Le message de fin du site

Les personnes à l’initiative du site ont rédigé un message pour s’expliquer sur le site et pourquoi ils ont décidés de le fermer.
Les bonnes choses ont toujours une fin…
Nous tenons tout d’abord à nous excuser si notre site a blessé certaines personnes. Cela n’était pas notre but, notre seul objectif était d’apporter un peu de gaieté dans la vie trop triste des étudiants d’ASSAS.
Une association étudiante a vu dans notre site un site sexiste, ce qui est absurde puisqu’un site masculin était en cours de projet. De plus, pour l’instant aucune plainte de jeunes filles n’a été déposée ni à l’UNEF ni nulle part ailleurs.
D’ailleurs, nous avons pris le parti de ne pas divulguer le classement des perdantes justement pour ne froisser personne.
Certaines filles étaient même fières de faire partie de ce classement, une mère d’étudiante nous à même demander à ce que sa fille participe au classement ! C’est pour dire combien notre démarche était bon enfant.
Nous fermons le site, par respect pour les étudiantes qui ont pu être froissées.
A bientôt sur le net, pour un autre site …
Merci à tous ceux qui nous ont soutenus !

Le site est donc fermé depuis mardi, mais l’affaire va-t-elle en rester là, alors l’Unef « Demande la prise de sanctions à l’égard des créateurs-trices de ce site »…

Source : leparisien.fr