Programme de bourse des chaires d’excellence en recherche du Canada

Le Programme des chaires d’excellence en recherche du Canada offre aux établissements canadiens conférant des grades universitaires la possibilité d’établir des chaires bien financées dans des domaines de recherche d’importance stratégique pour le Canada.

Le Programme vise en particulier :

  • à renforcer la capacité du Canada d’attirer les meilleurs chercheurs du monde dans le but de se placer à l’avant-garde de la recherche dans des domaines prioritaires pour le bénéfice social et économique des Canadiens;
  • à bâtir un savoir crucial dans les domaines de recherche prioritaires définis par le gouvernement;
  • à créer un milieu de recherche concurrentiel afin d’aider les établissements canadiens à attirer les meilleurs chercheurs du monde alors qu’ils mènent des travaux de qualité exceptionnelle;
  • à contribuer à accroître la notoriété du Canada en tant que lieu de prédilection pour effectuer des travaux de recherche de classe mondiale dans le domaine des sciences et de la technologie, en collaboration avec d’autres programmes fédéraux ayant des objectifs similaires.

Le Programme s’engage à assurer l’équité et la diversité ainsi qu’à promouvoir son accès pour tous les chercheurs compétents.

L’équité et la diversité seront donc largement prises en considération à la première et à la deuxième phase du concours, et ce, afin de répondre aux attentes du gouvernement qui voudrait voir un groupe de titulaires de chaire mieux équilibré entre les sexes et plus diversifié.

Les titulaires de chaire d’excellence en recherche du Canada sont sélectionnés dans le cadre d’un processus en deux étapes très concurrentiel :

Phase 1 : les établissements admissibles peuvent présenter un nombre limité de demandes. Pour s’inscrire à la première phase du concours, les établissements doivent soumettre un formulaire d’inscription avant le 1er février 2017. Dans ce formulaire, ils indiquent au Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements le nombre de demandes qu’ils comptent soumettre. Pour chacune des demandes soumises, les établissements doivent fournir les renseignements suivants :

À la première phase du concours, les établissements se font concurrence dans le but d’obtenir la possibilité d’établir des chaires. Pour ce faire, ils doivent soumettre des documents qui répondent aux critères de sélection énoncés ci-dessous. Seuls les établissements dont les demandes sont retenues peuvent passer à la deuxième phase du concours.

Phase 2 : les établissements dont les demandes ont été retenues à la première phase du concours sont invités à soumettre la candidature de chercheurs de renommée mondiale dans le but de pourvoir les postes de chaire disponibles. Les candidatures doivent répondre aux critères de sélection du Programme, lesquels mettent l’accent sur l’excellence de calibre international des chercheurs, les résultats qui devraient découler des travaux de recherche qu’ils proposent et la concordance entre les candidatures présentées et les propositions soumises à la première phase du concours.

Les processus de mise en candidature et de recrutement du Programme doivent être appliqués par les établissements de façon transparente, ouverte et équitable. Ils doivent notamment être annoncés publiquement et comprendre un énoncé d’engagement en matière d’équité et de diversité. Les établissements se doivent de suivre un processus de recrutement et de sélection exemplaire afin de s’assurer que la manière dont ils procèdent pour recruter des candidats est complète et inclusive et que leur sélection est équitable. La stratégie de recrutement et de diffusion des établissements sera examinée aux deux phases du concours et à tous les niveaux du processus d’évaluation.

Admissibilité

Admissibilité des établissements

Les établissements canadiens qui confèrent des grades universitaires sont admissibles au Programme à condition de recevoir, chaque année, au moins 100 000 $ de la part des trois organismes subventionnaires fédéraux – le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Pour être considéré comme conférant des grades, un établissement doit répondre aux deux critères suivants :

  1. être autorisé par le gouvernement provincial ou territorial à conférer ses propres grades. Un établissement d’enseignement postsecondaire affilié ou fédéré à un autre établissement décernant des grades sera lui-même considéré comme admissible s’il reçoit son budget de fonctionnement directement du gouvernement provincial (ministère de l’Éducation ou de l’Enseignement supérieur ou l’équivalent) et qu’il a son propre conseil d’administration;
  2. avoir conféré des grades au cours des deux années civiles précédant celle où la demande est soumise au Programme ou compter des étudiants inscrits qui recevront des grades pendant l’année civile où la demande est soumise ou dans les trois années suivantes. L’établissement doit fournir une preuve de l’autorisation de conférer des grades ainsi qu’une preuve que ceux-ci ont été décernés pendant la période requise ou qu’ils sont censés l’être.

Admissibilité des candidats

Les candidats doivent être des professeurs titulaires ou des professeurs agrégés qui deviendront des professeurs titulaires dans l’année ou dans les deux années suivant la mise en candidature. Les candidats provenant d’un milieu autre que le milieu de l’enseignement postsecondaire doivent posséder les qualifications nécessaires pour pouvoir être nommés à des postes similaires.

Le Programme n’impose aucune restriction aux candidats en ce qui concerne la nationalité ou le pays de résidence. Emploi et Développement social Canada et Citoyenneté et Immigration Canada ont établi des procédures qui permettent aux titulaires de chaire non canadiens de travailler au Canada. Les membres de l’équipe du titulaire de chaire peuvent également être admissibles à une autorisation d’emploi accélérée. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur ce processus, les établissements doivent communiquer avec leur unité locale de travailleurs étrangers temporaires. Le gouvernement du Québec a établi d’autres procédures pour les chercheurs étrangers occupant une chaire dans cette province.

Les chercheurs qui occupent un poste permanent ou un poste menant à la permanence dans un établissement canadien peuvent être nommés pour l’obtention d’une chaire. Cependant, ils ne peuvent pas être nommés par l’établissement où ils occupent un poste permanent ou un poste menant à la permanence à la date limite de la deuxième phase du concours, mais peuvent entrer en fonction à cet établissement une fois leur candidature soumise.

Si un établissement nomme un chercheur d’un établissement canadien, elle doit démontrer les avantages réels que peut avoir pour le pays le fait de transférer un chercheur d’un établissement canadien à un autre.


Formulaires et instructions

Pour pouvoir faire une demande, les établissements doivent d’abord envoyer un formulaire d’inscription et une liste d’experts suggérés pour l’évaluation au Secrétariat d’ici le 1er février 2017.

Les demandes présentées à la première phase du concours doivent être téléchargées dans le portail du Programme au plus tard à 21 h (heure de l’Est), le 17 mai 2017.

Les demandes présentées à la première phase du concours comportent les documents suivants :

Pièces jointes :

Veuillez lire les instructions relatives à la demande pour savoir comment remplir ces documents.

top of page

Dates limites

Inscription : 1er février 2017

Phase 1 – Demande : 17 mai 2017

Phase 1 – Annonce des résultats : novembre 2017

Phase 2 – Mise en candidature : date à annoncer

Coordonnées

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce concours, veuillez communiquer le Programme des chaires d’excellence en recherche du Canada :

Courriel : [email protected]
Tél. : 613-9960348

Plus de détails dans le site officiel : http://www.cerc.gc.ca/program-programme/cpan-pccs-fra.aspx