Un étudiant sénégalais veut rapprocher l’Afrique francophone et anglophone grâce au stage

Abdou Sall Fall est étudiant en dernière année de Bachelor dans une école de commerce de Dakar. Pour accompagner ses camarades dans leur recherche de stage, il a lancé InternWay. Sa vision ? Faire tomber la barrière de la langue pour rapprocher les Africains francophones et Anglophones.

J’aimerais qu’un sénégalais puisse lancer facilement un business au Ghana, sans barrière culturelle ni linguistique.

PALIER LE MANQUE DE COMPÉTENCES EN ANGLAIS

Pour valider sa formation, Abdou Sall Fall a dû suivre un stage en entreprise dans un pays anglophone et passer son Toefl. Mais voilà, en l’absence d’acteurs spécialisés, lui et ses camarades se sont trouvés quelque peu livrés à eux-mêmes.

Il existe bien des consultants indépendants qui aident les étudiants à trouver un stage en Gambie ou au Ghana, mais ils ne les accompagnent pas dans leur intégration une fois sur place. De leur côté, les centres de langues préparent les étudiants au Toefl, mais ne proposent pas d’aide à la recherche de stage.

Après avoir trouvé une entreprise en Gambie, le jeune étudiant décide de préparer le Toefl sans passer par un centre de langue, pour faire des économies. Une fois sur place, il enquête auprès de plusieurs entreprises gambiennes : “Je voulais savoir à quel point ces entreprises pouvaient être intéressées pour accueillir des stagiaires sénégalais comme moi.”

En étudiant le marché de l’emploi au Sénégal, il note également un fort besoin de compétences en anglais. “Les entreprises sont en recherche de collaborateurs parlant couramment anglais. On note un vrai déficit de langues au Sénégal.”.

À travers son expérience personnelle, Abdou Sall Fall se donne alors pour mission d’éviter à ses futurs camarades de faire face aux mêmes difficultés que lui. Rapidement, le projet InternWay se met en place et accueille les premiers stagiaires.

TROUVER UN STAGE EN DÉCOUVRANT UN NOUVEAU PAYS

InternWay accompagne les étudiants dans leur recherche de stage en environnement anglophone. Mais pas seulement. Le programme prévoit également de suivre les étudiants durant leur séjour, en facilitant au maximum leur immersion culturelle.

Trouver un logement abordable, connaître les bons plans étudiants pour se déplacer, se restaurer ou visiter le pays… C’est tout un réseau de partenaires locaux qu’Abdou est en train de tisser. D’abord en Gambie, le plus proche pays anglophone, puis bientôt au Ghana.

S’ils le souhaitent, les étudiants peuvent également suivre des cours spécifiques avec des professeurs spécialisés pour préparer leur Toefl“Notre premier indicateur de succès, c’est la bonne insertion du stagiaire, en prenant en compte son bien-être. Pour cela, nous faisons un travail continu de contrôle et de gestion avant et pendant son séjour.”

RAPPROCHER AFRIQUE FRANCOPHONE ET AFRIQUE ANGLOPHONE

Si InternWay lui tient tant à coeur, c’est que son fondateur a une vision : aider les africains à mieux se comprendre. Résolument panafricain, Internway vise à favoriser une meilleure intégration sous-régionale. Le but ? “Faire tomber la barrière de la langue pour contribuer à un respect social et culturel mutuel”.

En accompagnant les étudiants sénégalais dans leur immersion culturelle en environnement anglophone, il veut également leur permettre de développer leur capacité d’adaptation.

Nous voulons également permettre aux étudiants qui ont un projet d’entreprise de pouvoir échanger avec des startups de la sous-région et de tester leur idée sur d’autres marchés que le Sénégal

Pour le moment, InternWay cible les étudiants sénégalais en écoles supérieures. Mais Abdou Sall Fall garde à l’idée que le besoin de compétences en anglais se fait aussi sentir auprès des professionnels en activité et des entreprises. Son objectif : créer un réseau InternWay dans toute la sous-région et y former les futurs young leaders de demain.

sekou.org

Leave a Reply